Bretagne

Accessibilité : le nouveau défi du maire de Langoëlan

13 février 2018 à 06h54 Par Alexandra BRUNOIS
Il avait gravi le Kilimandjaro en fauteuil, l'an passé... Le maire de Langoëlan se lance un nouveau défi ! Le morbihannais Yann Jondot veut partir en expédition dans la jungle amazonienne. L'objectif pour ce maire paraplégique reste de mettre en lumière le handicap et de faire progresser l'accessibilité des bâtiments publics aux personnes à mobilité réduite. Un reportage de Yann LAUNAY

Les démarches de Yann Jondot commencent à porter leurs fruits... Les propositions concrètes du maire de Langoëlan devraient être expérimentées à l'échelle du Morbihan, à partir de septembre. Il s'agit d'abord de doter chaque commune d'une rampe d'accès amovible, pour permettre aux fauteuils d'entrer facilement dans des bâtiments publics pas encore aux normes, ou dans des bâtiments privés...

Écouter le podcast
"Une rampe mobile, qui sera à la disponibilité de la population, autant dans le cadre de l'emploi, que de l'éducation, que dans le cadre privé. On espère étendre l'expérimentation sur la région, puis sur le territoire national. Parce que cette action est tout à fait raisonnable, tant en termes budgétaires qu'en termes politiques ou humains, donc rien ne l'arrêtera."

Autre proposition qui a reçu le soutien de maires, de députés, de sénateurs : un label d'accessibilité, que les communes pourront afficher en entrée de ville...

Écouter le podcast
"On veut mettre un petit label devant chaque panneau de nos communes, qui montrent l'avancée des travaux : "A", cela veut dire que tous les bâtiments sont accessibles, "B" veut dire que les travaux sont en cours, et "C", que les travaux sont à l'étude. Il faut bien se rendre compte que cela montrera aussi la volonté du maire de faire les travaux, et cela dira : si vous avez besoin d'une rampe, vous savez qu'il y en a dans la commune."

La nouvelle expédition préparée par Yann Jondot est une façon de maintenir le projecteur braqué sur ces problèmes d'accessibilité, et plus largement sur le handicap. Et de mettre cette fois en avant tout particulièrement la dimension humaine du handicap, au-delà de la dimension technique et financière :

Écouter le podcast
"On va aller voir des société qui n'ont pas eu de rapport direct avec notre façon de vivre, on va se retrouver dans leur situation, pour voir comment ils gèrent les personnes vieillissantes, les personnes handicapées. Ce qui va être nouveau pour moi, c'est que je vais y aller sans fauteuil. Cela me fait un peu peur, mais il faut aller jusqu'au bout."

Départ pour l'Amazonie prévu en fin d'année. Yann Jondot et son équipe lancent un appel aux partenaires, pour réunir le budget nécessaire. Une adresse mail pour participer à l'aventure : contact@alopias.fr