Actualités régionales

Impôts : il est grand temps de déclarer en ligne !

29 mai 2018 à 07h10 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Michel Derrac, directeur des finances publics du Maine-et-Loire (Alexis Bédu)

Vous reculez toujours ... mais cette fois il faut le faire ! C’est la Dead line pour déclarer vos impôts sur le site www.impots.gouv.fr

Ce 29 mai est la date limite de dépôt de la déclaration 2018 (revenus 2017) par internet pour les départements de Loire-Atlantique, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, des Côtes-d'Armor, ou de Maine et Loire. Les contribuables ont jusqu'au 5 juin en Vendée, Morbihan et Mayenne.

Michel Derrac, le directeur des finances publiques du Maine-et-Loire, incite une nouvelle fois les contribuables à tout faire sur internet. Plus pratique et plus simple, explique-t-il à Aléxis Bédu.

Écouter le podcast

« L’intérêt de l'impôt par internet c'est qu'au lieu de remplir de façon fastidieuse vos feuilles de déclaration papier et d'aller chercher les pièces justificatives. Là, on vous fait confiance, vous déclarez tout. Vos pièces justificatives seront demandées qu'en cas de contrôle. Vous envoyez tout de quelques clics. Vous êtes assistés tout au long de votre parcours, c'est quand même beaucoup plus simple. Et vous pouvez revenir dessus jusqu'à la fin mai pour ce qui est du Maine-et-Loire. La déclaration en ligne est rentrée dans les têtes. Par exemple, ceux qui sont obligés de le faire depuis deux ans et qui avaient un revenu de référence supérieur à 40 000 euros sont déjà 90% à télédéclarer ».

Dernière déclaration avant le prélèvement à la source

Notez qu’à partir du 1er janvier 2019, le prélèvement à la source sera obligatoire. Votre impôt sur le revenu sera directement prélevé sur votre salaire. Michel Derrac estime que le dispositif, plus équitable, a des avantages.

Écouter le podcast

« A partir de 2019, vous paierez vos impôts sur le revenu en fonction des revenus de l'année et non pas en fonction des revenus de l'année d'avant. Par exemple, avant, si je passais d'une année à l'autre et que j'étais dans une période de chômage, j'étais taxé sur les revenus de l'année d'avant où j'avais travailler. Autre exemple : je pars à la retraite donc je gagne moins qu'avant. Il fallait que j'ai préparé mes revenus pour pouvoir payer mon impôt parce que mon impôt était calculé sur l'année d'avant où je travaillais encore. C'est tout de même plus juste. C'est le principe clé du prélèvement à la source : je paye mon impôt en fonction de mon revenu de l'année en cours ».

Toutes les infos sur ce site : www.impots.gouv.fr