Pays de la Loire

Eolien offshore : la Région Pays de la Loire relance les concertations

04 octobre 2018 à 05h54 Par Dolorès CHARLES
La Région ligérienne relance les concertations en vue de nouvelles zones d’implantation de parcs éoliens offshore, sur la façade atlantique.

Le Conseil Régional des Pays de la Loire relance car elle avait adopté un moratoire face aux opposants et à l’ambiguïté de l’Etat. Depuis, l’Elysée a confirmé les projets du banc de Guérande et des Iles d’Yeu et de Noirmoutier, et la Région lève son moratoire. Tous les acteurs concernés sont invités à discuter pour trouver d’autres zones d’implantation d’éoliennes offshore. Une réflexion collective menée aussi avec nos amis Bretons.

[Communiqué complet]

"Le 21 juin dernier, la Région adoptait sa stratégie « Ambition maritime régionale » et confirmait à cette occasion sa détermination à poursuivre la construction d’une filière industrielle pérenne des EMR.
Mais face aux fortes inquiétudes suscitées par les menaces de remise en cause par l’Etat des projets de parcs éoliens posés du banc de Guérande et des Iles d’Yeu et de Noirmoutier, la Région lui demandait solennellement d’adresser en urgence un message clair à la filière EMR et dans cette attente, demandait un moratoire dans la recherche de nouvelles zones propices.
Cette fermeté a porté ses fruits : la réalisation des parcs posés a été confirmée au plus haut niveau de l’Etat et un nouveau cadre financier a été trouvé. Le moratoire peut donc être levé, la Région demeurant vigilante autour de deux questions : le respect des calendriers et la viabilité du nouvel
équilibre économique pour les industriels.
Il importe désormais de se projeter dans l’avenir en recherchant de nouvelles zones de moindre contrainte. Cela nécessite une concertation approfondie avec toutes les parties prenantes, en particulier les marins pêcheurs et la fourniture de toutes les études nécessaires pour apprécier la faisabilité technique, la préservation de l’environnement et les conditions de cohabitation entre les différents usages.
Cette réflexion collective doit être conduite à l’échelle de la façade atlantique unissant les Pays de la Loire et la Bretagne en s’appuyant sur un dialogue étroit entre l’Etat et les deux Régions. La séance de rentrée de l’Assemblée régionale mer et littoral, le 1er octobre a été l’occasion de relancer les concertations au niveau des Pays de la Loire, avant de les élargir à l’échelle interrégionale."

Deux ans d'essai pour Floatgen

Au large du Croisic, la première éolienne flottante en France, développée par la start-up Idéol et la Centrale de Nantes, a produit ses premiers kWh. Une première pour une éolienne en mer ! Les premiers mois se révèlent concluants notamment pour la tenue du flotteur en béton. Ce prototype va être testé ainsi pendant deux ans… D’autres projets de fermes éoliennes sont en cours pour Idéol, dont une en Bretagne (et trois en Méditerranée).