Actualités régionales

Evacuation ZAD : place au déblaiement

13 avril 2018 à 06h15 Par Katell LAGRE / Dolorès CHARLES
Crédit photo : Photo issue de la Vidéo

La fin des opérations de destruction sur la ZAD, 39 squats démolis, et place au déblaiement.

Objectif atteint pour le Gouvernement avec l’expulsion et la démolition de 29 squats sur la ZAD à Notre Dame des Landes. L’heure est au déblaiement alors qu’un appel à la reconstruction est lancé pour dimanche par les zadistes (communiqué ci dessous). Les gendarmes vont évidemment rester sur place, pour sécuriser ces opérations de déblaiement, la RD 81 (Vigneux-Fay) reste bloquée par des barricades. Hier, de nouveaux gendarmes ont été blessés, après trois journalistes mercredi. Un fait dénoncé par le Club de la Presse local.

"Tout ce qui est évacuable a été évacué"

Interrogé hier sur TF1, le président Emmanuel Macron a affirmé que l’ordre républicain serait rétabli. Pour le chef de l’Etat : « tout ce qui est évacuable a été évacué. » Il a ajouté qu'il « avait aussi des gens qui ne recherchent que le trouble. Or nos concitoyens sont en droit d’attendre l’ordre ».

La Préfète Nicole Klein annonce la reprise du dialogue avec celles et ceux qui le souhaitent. Hier elle était assignée par un habitant de la ferme des « 100 noms » détruite lundi, et qui n'a jamais pu bénéficier d'une procédure contradictoire alors qu’il s’est fait connaître des propriétaires de la parcelle et auprès des autorités… La décision judiciaire sera rendue aujourd’hui. La Préfète de région tiendra par ailleurs un point presse à 10 heures.

[Info Gendarmerie] Une manœuvre de dégagement des axes sur la zone est en cours ainsi qu'une opération de police judiciaire dans le cadre des violences commises contre les forces de l'ordre.

Communiqué de La Coordination des opposants

Appel de la Coordination des opposants à rejoindre le rassemblement dimanche 15 avril dans le bocage de Notre Dame des Landes sur la zad.

Depuis le début de la semaine, le gouvernement détruit des habitats, des bâtiments et jardins, base de projets, agricoles ou autres, sur la zad. Ces destructions annoncées de longue date, sont menées avec une extrême violence : c’est injustifié et intolérable.

La Coordination des opposants, dont fait notamment partie l’ACIPA, appelle à rejoindre massivement le rassemblement organisé dès midi ce dimanche 15 avril sur la zad, le long du chemin de Suez.

Nous y porterons ensemble l’appel à ce que cesse cette obstination à détruire des projets de vie.
Nous y affirmerons notre volonté de défendre ce qui s’est construit ici en terme d’habitats, de vie collective, de soin apporte à la biodiversité de la zone, pour que s’ouvrent désormais demain des perspectives de protection sereine des richesses déjà là !

La Coordination souhaite que chacun travaille à ce que ce rassemblement se déroule pacifiquement.

NB : Le CéDpa, membre de la Coordination des opposants, n’a pas encore pris position sur cet appel.