France Gall : la jeune génération lui rend hommage

France Gall
08 janvier 2018
Par Dolorès CHARLES
Après Johnny Hallyday début décembre, la France perd un nouvel artiste, de grand talent, et qui parle à toutes les générations.

La mort de France Gall, à l’âge de 70 ans… « Elle aimait Noirmoutier. Nous aimions la croiser au détour d’une rue ou à l’occasion d’une des manifestations organisées par la commune » se souvient Noël Faucher, le maire de Noirmoutier-en-l’Île, sur sa page Facebook.

L’interprète de "Résiste", "Poupée de cire, poupée de son", "Il jouait du piano debout" ou "Tout pour la musique" est décédée ce week-end suites à un cancer. La muse et l’épouse de Michel Berger avait été hospitalisée mi-décembre à l’Hôpital américain de Neuilly, près de Paris, officiellement pour une infection sévère.

De nombreuses réactions ont fleuri hier sur les réseaux sociaux. "Une France immense s’en va, et tout un pays pleure sa petite sœur " pour Vianney.

"En octobre 1987, à 16 ans, j'ai eu la chance de rencontrer France Gall qui, par ses mots et son sourire, m'a donné la force et l'espoir de croire en mes rêves. Merci France, merci pour tout", note Calogéro.

Jenifer lui rend aussi hommage sur Facebook, elle avait réalisé un album de reprises des plus grands tubes de France Gall en 2013, "Ma déclaration".

En 1965, France Gall avait remporté le concours Eurovision de la chanson, pour le Luxembourg, en interprétant Poupée de cire, poupée de son, de Serge Gainsbourg. Elle aurait vendu quelque 200 millions de disques tout au long de sa carrière.

En 2015, à  68 ans, la chanteuse avait fait son retour via une vidéo pour la comédie musicale Résiste, qui remettait au goût du jour les tubes du couple qu’elle formait avec Michel Berger.