Hop! Air France diversifie son offre à Nantes

26 février 2018
Par Alexandra BRUNOIS
Après l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, l'aéroport de Nantes-Atlantique poursuit son développement au Sud de la Cité des Ducs... grâce notamment à sa principale compagnie Hop! Air France qui va compléter son offre. Reportage de Yann LAUNAY

L'aéroport de Nantes Atlantique poursuit sa croissance, et la prinicipale compagnie présente à Nantes - Hop ! Air France - annonce de nouvelles lignes pour cette été : son offre vers la Corse sera par exemple multipliée par 4 en nombre de sièges, avec 2 nouveaux aéroports desservis : Ajaccio et Bastia. Nantes Atlantique sera donc l'un des rares aéroports de France relié aux 4 aéroports corses, comme le souligne Hélène Abraham, directrice commerciale de Hop ! Air France :

Écouter le podcast
"C'est vrai que l'année dernière les choses se sons extrêmement bien passées sur les deux villes que nous desservions, donc on complète l'offre. C'est une vraie demande que l'on voit progresser d'année en année, et nos résultats montrent que la demande supplémentaire existe, et que l'on peut avoir envie d'entrer en Corse par un aéroport, et de sortir par un autre : l'offre que l'on va avoir à Nantes Atlantique va permettre de tout faire."

L'offre de Hop ! Air France sur les lignes européennes sera aussi renforcée, tout particulièrement vers Hambourg...

Écouter le podcast
"C'est une ligne que nous avons lancée il y a quelques mois, qui marche très bien, et à partir du 13 mai, elle opérera quasiment touts les jours. La région, ici, est très tournée vers l'Allemagne pour les affaires, je pense que sur le plan touristique il y a de belles choses à découvrir : c'est une ville qui est classée dans le top dix des villes à découvrir de certains éditeurs de guides touristiques."

Ces nouveautés sont annoncées quelques semaines après l'abandon du projet de transfert de l'aéroport à Notre Dame des Landes... Alors cette décision peut-elle modifier la stratégie d'un acteur majeur comme Hop ! Air France ? La réponse d' Hélène Abraham :

Écouter le podcast
"Pas particulièrement : nous continuerons à voler à Nantes Atlantique, nous en sommes extrêmement contents, la preuve : notre trafic, notre offre augmentent. Nous avons des relations avec l'aéroport qui nous permettent de travailler de façon constructive, sur le placement de nos avions à proximité de l'aérogare, le traitement de nos clients pour que cela soit le plus fluide possible. L'attente que nous avions c'était qu'une décision soit prise, elle est prise aujourd'huin, nous en tenons compte et continuons les travaux de façon sereine..."

Devant les demandes de développement des lignes ferroviaires de l'Ouest, Hop ! Air France ne cache pas une inquiétude : pour la compagnie, le train est bien le concurrent numéro 1 de l'avion, d'ailleurs un "effet LGV" a été constaté, depuis juillet dernier :

Écouter le podcast
"Alors au départ de Nantes ou de Rennes, non, mais au départ d'autres villes, comme Quimper ou Lorient, oui : l'accélération du train a amené un certain nombre de nos clients à tester le trainn, mais je voudrais dire à vos auditeurs que le train n'est pas bon marché, qu'ils comparent les prix : souvent l'avion est moins cher que le train."