L’affaire Seznec est peut-être relancée

03 novembre 2017
Par Katell LAGRE

Un nouveau témoignage pourrait faire avancer l’enquête dans l’un des plus grand feuilleton judiciaire français. Le témoignage
d'une femme de 103 ans.
À l’époque des faits elle avait 9 ans. Et à Plourivo dans les Côtes d’Armor, lors d’un mariage, elle aurait vu un homme poursuivi par un autre, armé d’un pistolet et entendu des coups de feu.
Guillaume Seznec, lui, se trouvait à 400 kms de là.

Le 4 novembre 1924, Guillaume Seznec avait été déclaré coupable et condamné aux travaux forcés à perpétuité par la Cour d’Assises du Finistère, pour le meurtre sans préméditation de Pierre Quéméneur, conseiller général du Finistère. Un meurtre sans cadavre, ni scène de crime.