La route Nantes-Pornic accidentogène

11 août 2017

Ils veulent une 2x2 voies entre Nantes et Pornic. Des riverains de la départementale 751 viennent de créer une association et multiplient les actions pour se faire entendre : messages sur les bottes de foin qui bordent la route, opération escargot, et silhouettes noires qui matérialisent les personnes tuées sur cet axe où les accidents sont nombreux. Une dizaine de morts depuis dix ans, dont quatre rien que cette année, sans compter les blessés. Pour ces riverains, ce n’est pas la vitesse qui est en cause, mais l’encombrement de la route, qui génère des comportements parfois dangereux. Pour eux, la mise en 2x2 voies totale et rapide de la départementale est une nécessité.

Ecoutez le témoignage de Philippe Morilleau, agriculteur à Port Saint Père et membre de l’association, au micro de Charlotte David.

Écouter le podcast

« On est en insécurité dès qu’on est sur la route parce qu’il passe trop de véhicules. Nous ça nous fait peur, parce que pour aller travailler dans nos champs on doit toujours la franchir. Les gens sont imprudents. On met un tracteur sur notre voie, il vient quelqu’un en face ils nous doublent. (…) Un exemple, il y a vingt ans on pouvait voir des scooters, des vélos sur la route de Pornic, aujourd’hui il n’y a aucun adulte qui peut laisser ses enfants aller en scooter ou en vélo sur cet axe routier ! (…)

« Il ne faut pas attendre les accidents mortels pour réagir »

Encore la semaine dernière, il y a une dame qui a perdu le contrôle de son véhicule, elle s’est déportée sur la voie de gauche, la voiture qui arrivait en face…sur le toit. Y en aura d’autres, et en y a déjà eu énormément. Juste en face de chez  moi sur une portion de 500 mètres y a eu au moins quinze accident depuis six  mois, pas mortels, mais il ne faut pas attendre qu’il y ait des accidents mortels c’est pour ça qu’on réagit. »

Un autre témoignage

Magali Thomas est conseillère municipale à Port Saint Père et présidente de l’association de défense des riverains de la RD 751. Ecoutez son témoignage recueilli par Charlotte David.

Écouter le podcast

« Je suis dans ma cuisine j’entends un bruit, je sors c’est un accident, la voiture est sur le toit, y a des gens qui crient, voilà c’est au quotidien. On entend les ambulances, les pompiers toutes les semaines. Et oui au quotidien il nous la faut, cette 2x2 voies, parce nous on va avoir des dessertes pour vivre dans notre commune, et les gens qui iront à Pornic, parce que c’est l’axe Nantes – Pornic en direction de la côte, seront en sécurité. Ils ne rencontreront plus des tracteurs avec des remorques, ça fait 18 mètres de long. Il nous la faut pour tout le monde, les usagers et les riverains, et rapidement. On veut une accélération du programme, ce n’est pas en 2023 et après, non c’est maintenant qu’on la veut ! »

Une pétition

Les riverains ont prévu une nouvelle opération escargot, le vendredi 1er septembre. Ils ont également lancé une pétition sur change.org (« Moderniser la RD751 entre Nantes et Pornic »), qui a déjà recueilli plus de 2.600 signatures une semaine après sa mise en ligne.

Pour contacter l'association "Nantes - Pornic : en route vers l'espoir" : NPERE751@gmail.com

Opération de sensibilisation du Département


Quant au département de Loire Atlantique, en charge des routes, il devrait recevoir les maires concernés mi-septembre. Le département qui annonce pour le week end du 15 août des opérations de sécurité routière pour inciter les conducteurs à la prudence.