Le XV de France face aux All Blacks

14 novembre 2017
Par Dolorès CHARLES
Le XV de France affronte à nouveau la Nouvelle Zélande, mais l’équipe B, ce soir à Lyon. Nantes est candidate à accueillir des matchs du Mondial 2023.

Le XV de France affronte à nouveau la Nouvelle Zélande, mais l’équipe B, ce soir à partir de 19H (18h55) au Groupama stadium de Lyon, devant près de 60.000 spectateurs et amateurs de rugby. Face aux All Blacks samedi, la France s’est inclinée 38-18. n match pour "gagner de l'argent", et financer notamment la candidature de la France à l'organisation de la Coupe du monde 2023. Le match sera retransmis sur TMC et BeIn Sports.

Hier justement les villes hôtes retenues pour le Mondial de 2023, dont fait partie Nantes, ont réaffirmé leur soutien à la candidature tricolore, et disent répondre parfaitement au cahier des charges de World Rugby tant sur le plan technique avec ses stades nouvelle génération que sur le plan organisationnel et sécuritaire.

Le communiqué complet:

"Les villes hôtes retenues pour la Coupe du monde de rugby 2023 souhaitent réaffirmer leur soutien à la candidature #France2023. Nantes Métropole, Bordeaux Métropole, Toulouse Métropole, le Grand Lyon, Aix Marseille Provence, Saint-Étienne Métropole, Nice Métropole, la Métropole Européenne de Lille, et la Ville de Saint-Denis tout comme celle de Paris garantissent un savoir-faire dans l'accueil des grands événements et maîtrisent les dispositifs de sécurité nécessaires pour garantir une manifestation à la fois festive et sûre.

Ryder Cup 2018, Euro de volley-ball et Coupe du monde de football féminin en 2019, candidature pour le championnat d'Europe de handball 2022, Jeux olympiques 2024 : les regards des amoureux de sport vont converger vers l’hexagone au cours des années à venir. L’accueil de tous ces événements témoigne d’une formidable dynamique de la France et confirme son
statut sur la scène internationale de « grand pays organisateur » des plus prestigieuses manifestations sportives. En parallèle, les villes hôtes rappellent leur engagement de mise à disposition de leurs stades neufs ou rénovés au meilleur niveau des standards internationaux à la Fédération française de rugby (FFR), garantissant ainsi les besoins de la Coupe du monde de rugby 2023, pendant toute la période du tournoi.

Par ailleurs, les villes hôtes ont prouvé leur capacité à accueillir les supporters, grâce à la densité de leur parc hôtelier et en élaborant des plans de mobilité adaptés, efficaces et durables au cours des précédents grands événements sportifs. La création d’espaces de retransmission qualitatifs, sécurisés et festifs appelés « Fan Zone » confirme une nouvelle fois du savoir faire des territoires hôtes.

Ainsi, les villes hôtes répondent parfaitement au cahier des charges de World Rugby tant sur le plan technique avec ses stades nouvelle génération que sur le plan organisationnel et sécuritaire."