Présidentielle : les intentions de vote en Bretagne et Pays-de-la-Loire se distinguent du national

21 March 2017
Par Alexandra BRUNOIS

Plus de 3 heures de débats télévisés hier sur TF1 pour Fillon, Hamon, Macron, Le Pen et Mélenchon… Pour la 1ère fois de l’histoire, 5 des candidats à la présidentielle ont présenté leur vision de la France juste avant un scrutin majeur. Des questions de société, de santé, sur l’économie, la sécurité, la laïcité et la place de la France leur ont été posées par Gilles Bouleau et la bretonne Anne-Claire Coudray. Notons le vif échange entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron sur le burkini.

Macron qui arrive en tête des intentions de vote en Bretagne… devant Le Pen et Fillon. Selon une enquête réalisée en mars par le CEVIPOF, le fondateur d’En Marche obtiendrait 30,5% des suffrages au 1er tour dans la région… soit une augmentation de 3% par rapport à février. Marine Le Pen et François Fillon seraient crédités de 18% des voix. Forte diminution par contre pour le finistérien Benoît Hamon à 17,5% qui perd 3 points et demi.

En Pays-de-la-Loire, Emmanuel Macron est également en tête avec 30% des suffrages, 22% pour Marine Le Pen et 20% pour François Fillon qui résiste dans sa région. Benoît Hamon et Jean-Luc-Mélenchon sont crédités de 12,5% et 10% des intentions de vote.

Nos régions se distinguent du reste de la France où la candidate FN arrive en tête avec 27% des suffrages talonnée par l’ancien Ministre de l’Economie.