Bretagne

Rentrée : nouveautés et mobilisations dans l'Ouest !

04 septembre 2018 à 05h55 Par Katell LAGRE / Dolorès CHARLES
Ecole et collège Victor Hugo de Nantes
Crédit photo : Alexis Bédu

Reportage fil rouge hier à Nantes, et un point sur les nouveautés. Retour aux 4 jours d’école dans 85 % des communes. Au lycée, la réforme du bac, et au collège, des heures d’aide aux devoirs le soir et l'interdiction du téléphone portable. Les petits, les grands, les enseignants ... tout le monde a repris le chemin de l'école lundi. A Nantes, à l'école maternelle et primaire Sully, on était plutôt heureux de retrouver les salles de classe et les copains. Reportage d'Alexis Bédu.

Écouter le podcast

« Je suis content d'aller travailler et puis d'aller en récréation sans nos parents. Les vacances ? Au bout d'un moment, oui j'en ai marre »

« Je sais déjà quel maître, je vais avoir cette année. Je ne le connais pas bien mais plein de copains l'avaient l'année dernière et ils m'ont dit qu'ils l'aimaient bien » (...) « J'essaye de faire une matinée normale pour pas qu'ils stressent trop et qu'ils se prennent trop la tête, raconte Yvan, père de deux garçons en Grande Section de maternelle et CE2, je leur dis qu'ils vont retrouver leurs copains et c'est ce qui compte»... « On va retrouver les copains, c'est cool mais bon...les vacances sont terminées donc c'est un peu dommage »

Au collège, rentrée aussi des 6èmes

Dans les collèges, c'était la rentrée des sixièmes en attendant celle des élèves de 5ème, 4ème et 3ème... Une étape importante pour eux après l'école primaire. Comment s'est passée cette première journée ? Alexis Bédu est allé rencontrer Swann, Hugo, Ulysse et Cyprien, à la sortie du collège Victor Hugo de Nantes.

Écouter le podcast

« C'est génial. Les profs étaient gentils. Ils ne grondaient pas et on n'a pas fait beaucoup de travail, du coup ça c'était cool » « En primaire, tu es habitué à être avec tous tes potes alors que là, on est au maximum par deux ou trois donc ça fait un peu drôle » « ça fait bizarre aussi de ne pas terminer tous les jours à la même heure. Parfois, c'est 14h30 ou 16h30. C'est cool de changer » « Le self est trop bon ! Vraiment » « Surtout, aujourd'hui, il n'y avait pas les grands. Pour moi, la vraie rentrée, c'est mercredi quand il y aura tout le monde » « En attendant, demain on a pas école ! »

Place aux élèves de 5ème, 4ème et 3ème de faire leur rentrée au collège Victor Hugo aujourd'hui mardi. La nouveauté pour eux cette année, c’est l'interdiction du portable. Cela existait déjà dans certains établissements mais cette règle est désormais généralisée. Au collège Victor Hugo, les sixièmes ont bien compris qu'ils devaient laisser leurs portables au fond des cartables.

Écouter le podcast

« Il faut l'éteindre avant de rentrer. En fait, si on le voit, même s'il n'est pas allumé, on te le confisque une ou deux semaines. C'est une punition » « Moi, c'est simple, quand je rentre dans le collège, j'active le mode silencieux, quand je sors... plus silencieux ». « Je ne trouve pas ça embêtant parce qu'on n'a pas forcément besoin du téléphone quand on est au collège. On n'a pas besoin de jeux parce qu'on peut faire des jeux dans la cour et ça nous débranche un peu des écrans »

Les mobilisations de la rentrée dans l'Ouest

Manifestation par ailleurs à Benet d’une centaine de parents d’élèves, profs et élus locaux contre la fermeture d’une classe au collège Marais poitevin. Ils dénoncent des classes surchargées... En primaire, la rentrée a également été marquée par des mobilisations. A Pornic, colère des parents d’élèves de l'école des Sablons, contre des classes surchargées après la fermeture d’une classe. Ils iront défendre leur dossier demain devant la direction de l'Académie. Même colère à Rougé, à l’école 1, 2, 3 Soleil. Les parents ont occupé les locaux de l’école cette nuit et sont mobilisés jusqu’à demain au moins. Le cas de l’école sera statué également par l’Académie de Nantes.

Dans le Morbihan, à Lanvaudan la carte scolaire rend la rentrée mouvementée. La fermeture de l’une des 4 classes de l’unique école du village a été annoncée vendredi, et depuis les parents et élus sont mobilisés. Une centaine de personnes a occupé l’école hier matin avant d’être reçue par l’Inspection académique. Une pétition a été lancée. Une réunion avec les services académiques est prévue demain.

Mobilisation également à l’école Jean-Moulin de Langonnet où les parents d’élèves de la filière bilingue eux réclament un demi-poste supplémentaire pour enseigner le breton dans de meilleures conditions. Un rassemblement est prévu ce matin devant l’école. Mobilisation identique dans les écoles Marie-Curie de Theix et Arc-en-Ciel de Plouay. Les parents d’élèves espèrent aussi faire ouvrir une classe bilingue au collège Châteaubriand de Gourin.