Space : retour sur la visite du Ministre de l'Agriculture hier à Rennes

Yann Launay
13 septembre 2017
Par Alexandra BRUNOIS

C'est l'un des plus grands salons agricoles en Europe... Le Space s'est ouvert hier au parc des expos de Rennes. Dédié aux professionnels, le salon de l'élevage fête ses 30 ans. Il devrait accueillir 100 000 visiteurs, dont 12 000 visiteurs internationaux, sur les 1447 stands du salon. Le Ministre de l'Agriculture a passé une bonne partie de la journée d'hier au salon, dans une ambiance plutôt calme, même si les éleveurs ont exprimé leurs difficultés et leurs attentes.

Dans un contexte économique qui reste compliqué, ils vivent mal les actions coup de poing des associations de protection animale comme L214. Des éleveurs bovins de Charente et de Vendée ont tenu à interpeller le ministre sur cette question
 
Écouter le podcast
"Pensez à nous, surtout, monsieur le Ministre, avant qu'on crève, parce qu'on parle du bien être animal, alors très bien si on dénonce des excès, mais il faut se soucier aussi du bien être de l'éveur."
 
Le Ministre de l'agriculture interpellé plus vivement aussi par un groupe d'éleveurs de la Confédération paysanne, avec haut parleur et drapeaux... Ces derniers réclament le versement des aides publiques promises aux petites et moyennes exploitations, notamment bio.
 
Écouter le podcast
"Aujourd'hui il y a beaucoup d'exploitations qui sont en difficulté parce que les aides ne sont pas versées depuis 3 ans. Les paysans font leur travail, mais l'Etat lui ne fait pas son travail."
 
Stéphane Travert a rappelé que ces retards étaient dûs à un problème informatique et que tout était mis en oeuvre pour verser les aides dans les mois qui viennent, avant la mise en place d'un nouveau système plus efficace.
 
Une visite ministérielle malgré tout beaucoup plus calme que par le passé... Les problèmes des éleveurs n'ont pourtant pas disparu, mais ce Space s'ouvre alors que les Etats généraux de l'alimentation sont en cours. Les agriculteurs attendent beaucoup de ces discussions entre producteurs, transformateurs, distributeurs et consommateurs. Même ceux qui, comme Vincent, sont en difficulté : cet éleveur bovin venu de La Rabatelière en Vendée est en redressement judiciaire...
 
Écouter le podcast
"Il faut absolulment que cela avance dans le bon chemin. Ce gouvernement est tout nouveau, tout neuf, il faut le laisser se mettre en place et puis voir l'avenir. Il y a un espoir."
 
De son côté, Stéphane Travert assure que l'Etat veille à ce que ces Etats généraux puissent produire des effets rapidement...
 
Écouter le podcast
"Dès la mi-octobre, nous aurons déjà des propositions, des prospectives, pour faire en sorte, dans les prochaines négociations commerciales, de redonner du poids aux producteurs."

Des interviews et propos recueillis par Yann Launay